Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Voyages, bagages et nuages: le point de vue d'une hôtesse de l'air dans des grands oiseaux en fer.

07 Sep

Surf, dance, repeat

Publié par Plume  - Catégories :  #Eau, #Terre, #Travel, #Listes

Le surf et la danse ne sont pas des sports si éloignés, particulièrement la danse tahitienne. Et pas seulement parce qu'on peut les pratiquer sur les îles !


Dans les deux cas : 

 

Il nous arrive d'être à moitié à poil.

 

En danse, c'est toute la séance, et tout le monde s'en fiche comme de son premier paréo. Nouer celui-ci correctement est (presque) aussi fastidieux que d'enfiler une combinaison.

 

On a des végétaux dans les cheveux. Des algues après un passager à la machine à laver de l'océan, ou des couronnes de feuilles pour le spectacle de fin d'année. 

 

Même si la performance n'est pas toujours au rendez-vous, il y a l'ambiance et les copains copines.  

 

On ressort trempé.

 

Il faut faire attention à ne pas se rentrer dedans. 

 

On peut employer un jargon savant, en anglais ou en tahitien. 

 

C'est à la fin de la séance qu'on a chopé la technique, mais on a plus d'énergie. Au choix : plus de bras, de jambes, ou plus de cerveau. 

 

On peut rapidement différencier les débutantes des pros. 

 

Teani pousse des cris de cow-boy en guise d'encouragements. Pas parce qu'on est trop loin ni pour couvrir le bruit des flots, mais parce que " C'est comme ça, chez nous à Tahiti."

 

On passe le plus clair de son temps pieds nus. 

 

Il faut rester concentré même si on a mal partout, jusqu'au bout, jusqu'..ARGGGHH.

 

Des vagues, toujours. On fait des vagues, ou on les surfe.

 

On les attend aussi, et il vaut mieux partir à temps pour se lever au bon moment, de la même manière que l'on est attentive à la musique pour commencer la chorégraphie à la seconde près. 

 

Il faut des heures d'entraînement pour prendre du plaisir sans réfléchir.

 

On fait hyper attention à sa posture pour ne pas perdre l'équilibre. 

 

Les sessions se suivent et ne se ressemblent pas. En danse, la seule variable est l'énergie, pas les conditions météo. Sauf si  :

 

Il fait froid, il pleut, tous les éléments de la démotivation sont contre nous. Mais on ne regrette jamais d'y être allé. 

Surf, dance, repeat
Surf, dance, repeat
Surf, dance, repeat
Surf, dance, repeat
Commenter cet article

Archives

À propos

Voyages, bagages et nuages: le point de vue d'une hôtesse de l'air dans des grands oiseaux en fer.